CENTRE D’ENTRAINEMENT DES JEUNES A L’INITIATIVE PRIVEE

CENTRE D’ENTRAINEMENT DES JEUNES A L’INITIATIVE PRIVEE

L’ONG-IJD a créée en septembre 2020 à Lomé, le Centre d’Entrainement des Jeunes à l’Initiative Privée (CEJIP). Les cérémonies d’ouverture officielle dudit centre ont lieu le 17 septembre 2020 et ont été présidées par Dr James, le Maire de la Commune du Golfe 2 et d’autres personnalités administratives y compris le Représentant du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ). Le CEJIP est une structure de formation, de conseils et d’accompagnement des jeunes en matière d’initiatives d’auto-promotion. A travers les activités dudit centre, l’ONG-IJD compte combler le maillon manquant dans le système éducatif qui constitue la plus grande cause du chômage des jeunes. Le CEJIP offre aux jeunes tous les services techniques nécessaires à la création et au développement d’entreprises.

Les principaux services offerts sont les suivants :

1- Formation et Assistance en Création d’Entreprise (FACE)

2- Apprentissage et Perfectionnement aux Métiers d’Insertion (APMI)

3- Informations sur les Opportunités d’Affaires (IOA)

4- Promotion des Initiatives des Jeunes (PIJ)

Les services du CEJIP s’adressent aux groupes cibles ci-après :

– Elèves des cours primaire et secondaire

– Jeunes diplômés sans emploi

– Jeunes en fin d’apprentissage

– Jeunes n’ayant aucune qualification professionnelle

– Etudiants désireux de devenir entrepreneurs

– Jeunes entrepreneurs du secteur informel

 

DÉCENTRALISATION AWARDS 2021 à l’Université de Lomé

DÉCENTRALISATION AWARDS 2021 à l’Université de Lomé

L’ONG-IJD a organisé la deuxième édition de La Nuit de la Décentralisation ou DÉCENTRALISATION AWARDS le 20 mars 2021 dans la salle CERSA de l’Université de Lomé sous le thème : Citoyenneté et Développement Local. C’est une soirée de récompenses des différents acteurs qui soutiennent la décentralisation ou se sont impliqués dans le développement local. Au cours de cette édition de La Nuit de la Décentralisation, des Prix d’Engagement Citoyen (PEC) ont été décernés à trois (3) personnalités au Togo pour leurs diverses actions sociales et humanitaires réalisées dans leurs communautés respectives. Il s’agit de : (1) Me Françoise Molgah Abougnima-Kadjaka, Notaire et Député à l’Assemblée Nationale, (2) Tata AVLESSI De Mass, Entrepreneur et Ancien Président de la Fédération Togolaise de Football, (3) John Amévi LEGUEDE, Fondateur et Directeur Général de la société Optique à Dieu la Gloire.
Ces prix sont le fruit des œuvres de bienfaisance de ces citoyens qui pensent au bien-être de leurs concitoyens et au développement de leurs localités. D’autres citoyens sont invités à emboîter leurs pas pour que le développement local durable soit accéléré.
La Nuit de la Décentralisation est un événement festif qui réunit les élus locaux, les partenaires au développement, les décideurs politiques, les acteurs de la société civile et du secteur privé pour célébrer la décentralisation à travers des échanges, partages, récompenses et de réjouissance.
Par cette initiative, l’ONG IJD veut également renforcer l’engagement citoyen indispensable à la réalisation des actions de développement car  la décentralisation est un outil de développement qui nécessite la coopération et la construction des liens sociaux entre les citoyens et les institutions.
Forum National Citoyen sur la Décentralisation (FNCD) 4e édition

Forum National Citoyen sur la Décentralisation (FNCD) 4e édition

L’ONG-IJD appuie le processus de décentralisation en cours au Togo et dans ce sens elle mène plusieurs actions d’information et de formation des élus locaux et des citoyens afin  de contribuer à la bonne gestion des affaires locales. Il est à que la réussite d’une politique de décentralisation nécessite une meilleure compréhension de la population sur les concepts de décentralisation, de gouvernance locale ainsi que les droits et devoirs des citoyens dans le cadre du processus de décentralisation. Ceci favoriserait la participation et l’implication des citoyens dans la gestion des affaires communales. Il s’avère donc nécessaire de créer des conditions d’appropriation de ce nouveau concept de gouvernance locale par les populations afin de s’assurer de l’atteinte des objectifs assignés à la décentralisation dont le principal est d’accélérer le développement local. C’est dans ce cadre que l’Organisation Non Gouvernementale «Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD)» a initié, depuis 2017, un Forum National Citoyen sur la Décentralisation (FNCD) dont la quatrième édition s’est tenue les 19 et 20 mars 2021 à l’Université de Lomé sous le parrainage du Ministère des Droits de l’Homme, de la Formation à la Citoyenneté, et des Relations avec les Institutions de la République avec pour thème principal “Citoyenneté et Développement Local” . Ce forum cherche à apporter des solutions aux difficultés que les élus locaux rencontrent dans l’exercice de leurs fonctions d’une part et à susciter l’adhésion des habitants de leurs communes aux initiatives de développement local.
Ledit Forum est un espace d’échanges entre les principaux acteurs impliqués dans les affaires locales, les représentants de l’Etat, les partenaires qui accompagnent le processus de décentralisation et les experts.  La quatrième édition s’est articulée autour des échanges avec des panels constitués de personnes ressources maitrisant les cinq (5) sous-thèmes ci-après : (1) Participation citoyenne et développement local, (2) Entrepreneuriat et développement économique local, (3) Finances locales et budget des communes : enjeux et défis de la mobilisation des ressources endogènes, (4) Jeunesse, vie associative et développement communautaire et (5) Leadership, Communication publique et gouvernance locale.
Les panélistes à ce forum sont venus entre autres des institutions ci-après : Ministère des Droits de l’Homme, de la Formation à la Citoyenneté, des Relations avec les Institutions de la République; Office Togolais des Recettes (OTR), Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ); Cabinet SIM-AFRIQUE; Union des ONG du Togo (UONGTO); Centre de Formation et de Documentation sur les Droits de l’Homme; ONG-JVE; ISICA de l’Université de Lomé; Association des Professionnels des Structures Financières Décentralisées du Togo (APSFD-Togo); ONG-IJD ainsi que des Maires.
A l’issue du forum, les recommandations ci-après ont été formulées:
1- Que les élus locaux mettent en place une politique encourageant la participation citoyenne ;
2- Que des citoyens s’informent et s’organisent pour participer à la gestion des affaires locales ;
3- Que les autorités locales mettent en place des dispositifs de soutien aux entreprises en vue de renforcer le tissu économique de leurs territoires et par ricochet créer de la richesse et offrir la possibilité d’emplois pour les jeunes ;
4- Que les institutions financières et les autres structures d’offre des services financiers et non financiers accompagnent les collectivités territoriales dans les initiatives de soutien au secteur privé ;
5- Que les autorités locales mettent en place des mécanismes innovants de mobilisation et de sécurisation des ressources financières ;
6- Que les ressources de la collectivité locale soient bien gérées pour la réalisation des projets concrets au profit de la population afin d’inciter les citoyens à payer davantage et plus facilement leurs taxes et impôts ;
7- Que les autorités municipales et l’OTR utilisent des stratégies de recouvrement des taxes et impôts peu contraignantes afin d’encourager l’émergence des entreprises ;
8- Que les infrastructures et les équipements réalisés dans les collectivités soient bien maîtrisés afin d’éviter le gaspillage de ressources ;
9- Les autorités locales sont encouragées à utiliser un leadership transformationnel afin de mobiliser des leaders d’opinions et des personnes ressources autour de leur politique de développement local ;
10- Que les autorités locales et centrales encouragent la vie associative et mobilisent davantage les jeunes pour la réalisation des actions de développement communautaire ;
11- Les autorités locales sont exhortées à mettre en place une bonne politique de communication afin d’informer et d’échanger avec leurs administrés sur les questions de développement local, ceci pour garantir la confiance et nouer de très bonnes relations avec la population à la base ;
12- Que les autorités locales nouent plus de partenariats avec les organismes ayant l’expertise et les moyens de les accompagner dans leurs fonctions.
FORMATIONS PROFESSIONNELLES

FORMATIONS PROFESSIONNELLES

L’Institut de Formation et d’Appui aux Initiatives de Développement (IFAID), créé en 2003 et agréé par l’État, assure des formations professionnelles initiales et continues qualifiantes en cours du jour et du soir pour trois (3) catégories de personnes ci-après :
1- Des jeunes diplômés et non diplômés qui désirent avoir une qualification professionnelle  devant leur permettre de décrocher rapidement leur premier emploi.
2- Des personnes qui exercent déjà une activité professionnelle mais désirent se spécialiser dans un autre domaine porteur d’avenir ou en fonction des opportunités.
3- Des personnes qui exercent déjà une activité professionnelle et qui ont besoin de renforcer leurs capacités ou d’actualiser leurs connaissances.
Les programmes de formation sont conçus avec l’appui des chefs d’entreprises qui reçoivent en stage les apprenants à la fin de leur formation. Plus 6.000 personnes sont déjà formées et insérées dans la vie active dans une vingtaine de spécialité. Il s’agit des formations qualifiantes qui durent seulement entre 6 et 12 mois. Lesdites formations répondent parfaitement aux besoins des entreprises et vous donnent aussi la capacité de créer votre propre entreprise.
Les jeunes sont formés dans différentes catégories ci-dessous:
-assistant de Direction
-Assistant de Direction Bilingue
-Secrétariat Bureautique et Commercial
-Secrétariat Bureautique Informatique
-Secrétariat Comptabilité Informatique
-Comptabilité Informatique de Gestion
-Marketing et Management d’Entreprise
-Marketing et Commerce International
-Entrepreneuriat et Gestion d’Entreprise
-Conception et Gestion de Site Web
-Maintenance et Conception de Site Web
-Maintenance et Réseau Informatique
-Communication d’Entreprise et Publicité
-Infographie et Multimédia
-Infographie et Publicité
-Multimédia et Publicité
-Transit douane et Commerce International
-Transit Douane Informatique
-Transit Douane et Marketing
-Conception et Gestion de Projet
-Management des ONG et Associations
-Informatique Bureautique
-Initiation à l’Informatique
-Informatique Spécialisée ( SAARI, COREL)
-Auto-école (Conduite+Code+Mécanique)
-Haute Couture technique
-Cordonnerie Moderne
-Tapisserie Moderne
Pour informations complémentaires, veuillez contacter Tel / whatsapp : 91 70 58 40  / 90775700
 Quelques formations disponibles