COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

PROGRAMME D’APPUI AUX COLLECTIVES TERRITORIALES

« DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT INTÉGRÉ DES COMMUNES (DAIC) »

Dans le but de permettre aux communes du Togo d’accomplir convenablement leur mission qui est la conception, la programmation et l’exécution des actions de développement local de leur ressort territorial, en particulier dans les domaines social et culturel, l’ONG-IJD, très engagée pour la réussite de la décentralisation, a élaboré de concert avec ses partenaires technique un programme d’accompagnement des communes sur les plans administratif, stratégique, financier, communicationnel et managérial. Ledit programme permet aux municipalités d’être mieux structurées, d’offrir des services de qualités aux citoyens, de faciliter la mobilisation et la gestion rationnelle des ressources, de réaliser des actions de développement efficaces.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES :
• Faciliter une meilleure administration des communes ;
• Favoriser la participation citoyenne aux actions de développement ;
• Assurer une meilleure visibilité des actions des élus municipaux ;
• Renforcer les compétences des élus et du personnel municipal ;
• Favoriser la mobilisation des ressources endogènes et exogènes ;
• Permettre aux populations d’avoir accès aux services de qualités et à temps ;
• Garantir la réalisation efficace des infrastructures et équipements ;

COMPOSANTES DU PROGRAMME :
Composante 1 : Formation
Composante 2 : Conseils – assistance
Composante 3 : Communication
Composante 4 : Mobilisation des ressources
Composante 5 : Réalisation des projets
Composite 6    : Promotion de l’économie locale

L’ONG-IJD a organisé La Nuit de la Décentralisation pour une bonne gouvernance locale.

L’ONG-IJD a organisé La Nuit de la Décentralisation pour une bonne gouvernance locale.

Très connue pour son engagement et ses nombreuses actions dans le cadre du processus de décentralisation au Togo, l’Organisation Non Gouvernementale Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) a initié la Nuit de la Décentralisation dont la première édition s’est tenue dans la grande salle d’Agora Senghor à Lomé, le samedi 31 août 2019 en présence de plusieurs personnalités.

Ledit événement dont la première édition est placée sous le thème : « Participation citoyenne pour une bonne gouvernance locale », a connu la participation des conseillers municipaux, des leaders d’opinions communautaires, des décideurs politiques, des autorités administratives, des acteurs de la société civile et du secteur privé, des partenaires au développement, des Députés à l’Assemblée Nationale,  des journalistes, des responsables de nombreuses structures de l’État y compris l’Office Togolais des Recettes, etc.

Selon Pascal Edoh AGBOVE, Directeur Exécutif de l’ONG-IJD et promoteur de la Nuit de la Décentralisation, cet événement vise à créer un climat de confiance entre les différents acteurs concernés par la décentralisation et surtout à susciter un fort engagement citoyen afin de faciliter la mobilisation des ressources humaines et financières nécessaires à la réalisation des programmes et projets de développement dans les communes. Cette grande rencontre, première du genre au Togo, est une occasion pour l’ONG-IJD de bien expliquer la mission et le fonctionnement du conseil municipal, de remettre des prix de connaissance aux Présidents de Délégations Spéciales sortants, la présentation d’un programme intégré d’accompagnement des conseillers municipaux, d’informer les leaders d’options et les  conseillers municipaux sur les différents impôts et taxes qui sont collectés par l’Office Togolais des Recettes (OTR) pour le compte des Collectivités Locales, de prodiguer de sages conseils aux nouveaux élus pour une gestion efficiente des affaires locales car c’est la destinée de plusieurs vies humaines qui est désormais entre leurs mains.  Les conseillers municipaux ont été invités à innover et à faire une gestion rationnelle des ressources de leurs communes.  C’est dans une ambiance festive que les activités se sont déroulées avec la participation en scène le Grand Artiste Togolais Agboti Yawo Mawuena et la Chorale d’avenir de l’Université de Lomé.

Les organisateurs ont promis la deuxième édition de la Nuit de la Décentralisation en 2020.

Tous ensemble pour une décentralisation reussie au Togo.

Tous ensemble pour une décentralisation reussie au Togo.

1- De quoi s’agit-il réellement ?

La Nuit de la décentralisation est un évènement festif qui réunit les élus locaux, les partenaires au développement, les décideurs politiques, les acteurs de la société civile et du secteur privé pour célébrer la décentralisation à travers des échanges, partages, récompenses et de réjouissance.

2- Pourquoi une Nuit de la Décentralisation ?

La décentralisation est un outil de développement qui nécessite la coopération et la construction des liens sociaux entre les citoyens et les institutions afin de créer un climat de confiance et de solidarité nécessaire à la réussite des actions visant l’amélioration des conditions sur les plans physique, économique, social et culturel.

La Nuit de la Décentralisation est une occasion pour les élus locaux et les différents acteurs impliqués dans la décentralisation de se connaitre, d’échanger sur les activités de chacun, de nouer des partenariats et de récompenser les meilleurs acteurs. Ledit événement vise, par ailleurs, à renforcer l’engagement citoyen indispensable à la mobilisation des ressources (financières et humaines) endogènes pour la réalisation des actions de développement.

3- Qui peut y participer ?

Sont attendus à la Nuit de la Décentralisation :

  • Les élus locaux (Conseillers Municipaux) ;

  • Les autorités politiques, administratives et militaires ;

  • Les partenaires au développement,

  • Les membres du Corps diplomatiques ;

  • Les acteurs de la société civile et du secteur privé ;

  • Les leaders des partis politiques ;

  • Les chefs traditionnels

  • Les chefs religieux

  • Les journalistes/médias

  • Les experts et les spécialistes du domaine ;

  • Les financiers (Banques et IMF) ;

  • Les syndicalistes ;

  • Les artisans (chambres des métiers)

  • Les enseignants et autres leaders d’opinions.

4- Quand et où aura lieu l’évènement ?

La première édition de la Nuit de la Décentralisation aura lieu le samedi 31 août 2019 de 18h à 22h à Lomé dans la grande salle d’Agora Senghor.

5- Quel sera le menu de la 1ère édition de la Nuit de la Décentralisation ?

Le programme de la première édition se présente comme suit :

  • Partage d’expériences de la gouvernance locale avec les nouveaux élus ;

  • Remise de prix de reconnaissance aux Présidents de délégations spéciales sortants ;

  • Remise de prix de gratitude aux personnalités et institutions qui ont œuvré pour l’effectivité de la décentralisation au Togo ;

  • Présentation d’un programme d’appui aux élus locaux ;

  • Plaidoyer à l’endroit des leaders d’opinions pour faciliter la mobilisation des recettes fiscales au profit des collectivités territoriales ;

  • Réjouissance.

5- Qui est l’initiateur de l’évènement ?

La Nuit de la Décentralisation est une initiative de l’Organisation Non Gouvernementale Initiatives (IJD) très engagée dans les domaines de la décentralisation et du développement local. La Fédération des Ambassadeurs de la Décentralisation au Togo (FAD-Togo) est associée à l’initiative.

Siège social : Adidogomé, rue des Frères Franciscains

15 PB : 40 Lomé-Togo

l : (+228) 22 50 88 64

Site Web: www.ijdtogo.org

Email: ijdong@yahoo.fr ou contact@ijdtogo.org

Facebook: ONG-IJD

Personne de contact: Edoh AGBOVE, Directeur Exécutif

Whatsapp : 90 77 57 00.

 

Tous ensemble pour une décentralisation reussie au Togo.

Pour toutes informations, veuillez contacter: 90323713/90105157

 

 

L’ONG-IJD organise la « Nuit de la décentralisation » le samedi 31 août 2019 à Lomé.

L’ONG-IJD organise la « Nuit de la décentralisation » le samedi 31 août 2019 à Lomé.

Après 32 ans, les Togolais viennent d’élire de nouveaux conseillers municipaux le 30 juin et 15 août derniers. Pour permettre aux élus locaux et aux différents acteurs impliqués dans la décentralisation de se connaître, d’échanger sur les activités de chacun, de nouer des partenariats et de récompenser les meilleurs acteurs, l’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) organise le 31 août 2019 à Lomé, la première édition de la « Nuit de la décentralisation ».

Face à la presse le samedi 24 août 2019 au siège de l’ONG IJD à Lomé, Pascal Edoh Agbové, Directeur Exécutif de cette ONG et initiateur du projet « La Nuit de la Décentralisation » a annoncé les couleurs de l’évènement qui aura lieu le samedi 31 août prochain. Cette première édition est placée sous le thème « participation citoyenne pour une bonne gouvernance locale ».

« La Nuit de la Décentralisation » est un évènement festif qui réunit les élus locaux, les partenaires au développement, les décideurs politiques, les acteurs de la société civile et du secteur privé pour célébrer la décentralisation à travers des échanges, partages, récompenses et de réjouissances.

Selon Pascal Edoh Agbové, l’initiateur de ce projet, la Nuit de la décentralisation vise « à renforcer l’engagement citoyen indispensable à la mobilisation des ressources (financières et humaines) endogènes pour la réalisation des actions de développement ».

« Bientôt les Conseillers Municipaux élus vont prendre fonction donc en prélude à cette prise de fonction, nous avons pensé organiser un évènement qui aura réuni les Conseillers municipaux et l’ensemble des acteurs pour réfléchir et voir ce que nous, les citoyens, pourrons apporter comme contribution pour la bonne gouvernance locale », a-t-il laissé entendre.

L’évènement sera marqué par le partage d’expériences de la gouvernance locale avec les nouveaux élus locaux ; la présentation d’un programme d’appui aux élus locaux ; le plaidoyer à l’endroit des leaders d’opinions pour faciliter la mobilisation des recettes fiscales au profit des collectivités territoriales ; la remise de prix de reconnaissance aux Présidents de délégations spéciales sortants ; la remise de prix de gratitude aux personnalités et institutions qui ont œuvré pour l’effectivité de la décentralisation au Togo ;…

Ayi.A

L’ONG IJD poursuit ses formations en décentralisation et en Management des projets

L’ONG IJD poursuit ses formations en décentralisation et en Management des projets

Toujours dans ses initiatives d’appui aux efforts du gouvernement en matière de décentralisation et de gouvernance locale, l’ONG-IJD (Initiatives des Jeunes pour le Développement) continue ses différentes actions à travers des formations, des conférences publiques, de coaching, des émissions radiophoniques et télévisées. Cette organisation a encore fait des récipiendaires en Management des Collectivités Territoriales et en Management des projets de développement. Au total, une centaine de citoyens équipés et outillé pour répondre efficacement aux enjeux de la décentralisation et aux différents projets de développement viennent de recevoir leur attestation de fin de formation au siège de l’ONG à Adidogomé à Lomé.

Au cours de la cérémonie de remise d’attestations de formation,  le Directeur Exécutif de ladite organisation ONG en la personne de M. Pascal Edoh AGBOVE, formateur principal, a tout d’abord félicité tous les participants pour leur effort et leur engagement à contribuer au développement de leur pays  avant de leur rappeler l’immensité de la tâche qui les attend après ces formations reçues.

Il les a invités à jouer le rôle d’éclaireur, de sentinelle, de catalyseur et de bâtisseur de la cité. « Face à cette responsabilité, ils doivent mener des actions d’information, de formation, de mobilisation, de plaidoyer, de lobbying et d’accompagnement afin d’appuyer de manière significative les efforts de  développement à la base. Toutes ces actions demandent des stratégies et de sacrifice », a-t-il précisé.

« En outre, le volontariat, le bénévolat et l’amour du prochain et de la patrie sont des valeurs à promouvoir sans pour autant  toujours attendre de l’argent de l’extérieur avant d’agir. Chaque citoyen a un rôle à jouer dans sa communauté avec tout le bagage qu’il vient de recevoir » a exhorté le Directeur exécutif de l’ONG IJD.

D’autres sessions de formation sont prévues à partir de la semaine prochaine.

David S.

la 3ème édition du forum national citoyen sur la décentralisation

la 3ème édition du forum national citoyen sur la décentralisation

« Rôles des acteurs non étatiques pour la réussite de la décentralisation au Togo », c’est le thème au centre de la 3ème édition du forum national citoyen sur la décentralisation tenu ce vendredi 10 Mai à Lomé. Ils sont des leaders communautaires, des candidats potentiels aux prochaines élections locales, des responsables d’ONG, des journalistes, des enseignants et des responsables d’organisations de femmes et de jeunes à prendre part à ce forum organisé par l’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) et la Fédération des Ambassadeurs de la Décentralisation au Togo (FAD-Togo) en collaboration avec la Plateforme citoyenne Justice et Vérité (PCJV) et l’ONG JVE.

Ce Forum national citoyen sur la décentralisation a pour objectif de contribuer à la création de meilleures conditions d’appropriation des concepts liés à la décentralisation et aux élections locales par les citoyens pour une participation active et inclusive de ceux-ci à la gouvernance locale de leurs communautés.

Les échanges entre les participants et les experts ont porté sur divers modules relatifs au contexte de la décentralisation au Togo, les enjeux et défis des élections locales, la gouvernance locale et la transparence de l’administration publique, les conditions de transfert des compétences, les finances locales et l’administration territoriale, la mobilisation des ressources endogènes, et la participation citoyenne à la gouvernance locale.

« Le processus de décentralisation en cours dans notre pays offre une opportunité sans précédent aux populations de pouvoir s’organiser afin de mieux faire face à leurs problèmes. A travers la décentralisation, l’Etat va se départir de certaines de ses compétences au profit des collectivités à la base. Ces compétences doivent être transformées en programme de développement par les citoyens avertis pour que le processus soit une réussite », a expliqué Pascal Edoh AGBOVE, Directeur exécutif de l’ONG IJD.

« L’enjeu est donc de taille et il est plus qu’indispensable que des citoyens togolais puissent être outillés sur tous les contours de la problématique pour qu’enfin, le Togo dispose à portée de mains, des ressources humaines assez compétentes pour accompagner le gouvernement dans l’accomplissement du processus de décentralisation », a-t-il ajouté.

Le processus de décentralisation connait une évolution très rapide ces derniers jours au Togo. La date des prochaines élections locales est fixée au 30 juin 2019. Les partis politiques et autres candidats indépendants s’activent pour prendre part à ces élections, les premières depuis 1987.

David S.

Cérémonies de remise d’attestations de fin de formation organisées le samedi 16 février 2019 au siège de l’ONG-IJD

Cérémonies de remise d’attestations de fin de formation organisées le samedi 16 février 2019 au siège de l’ONG-IJD

Cérémonies de remise d’attestations de fin de formation organisées ce samedi 16 février 2019 au siège de l’ONG-IJD à Lome-Adidogome à une centaine d’hommes et de femmes formés en Management des Collectivités Territoriales, en Management des Projets et en Éducation Spécialisée.
Ces formations s’inscrivent dans le cadre du programme de l’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) pour accompagner le processus de decentralisation en cours au Togo et l’orientation scolaire/professionnelle des jeunes. Ces formations ont été assurées par Monsieur Pascal Edoh AGBOVE, Directeur Exécutif de l’ONG-IJD et ses partenaires américains venus spécialement au Togo pour appuyer les actions de IJD.
Au cours des cérémonies, Pascal Edoh AGBOVE, a tout d’abord remercié les récipiendaires pour leur disponibilité et leur volonté de se rendre utiles au service de la nation. Il les a invités à faire bon usage des connaissances acquises et surtout leur engagement pour l’intérêt supérieur supérieur de la nation. Les récipiendaires ont été motivés à s »impliquer activement dans les initiatives de développement de leurs communautés en ayant un esprit patriotique et l’amour du prochain.

Cérémonies de remise d’attestations de fin de formation organisées le samedi 16 février 2019 au siège de l’ONG-IJD

Cérémonies de remise d’attestations de fin de formation organisées le samedi 16 février 2019 au siège de l’ONG-IJD

Cérémonies de remise d’attestations de fin de formation organisées ce samedi 16 février 2019 au siège de l’ONG-IJD à Lome-Adidogome à une centaine d’hommes et de femmes formés en Management des Collectivités Territoriales, en Management des Projets et en Éducation Spécialisée.
Ces formations s’inscrivent dans le cadre du programme de l’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) pour accompagner le processus de decentralisation en cours au Togo et l’orientation scolaire/professionnelle des jeunes. Ces formations ont été assurées par Monsieur Pascal Edoh AGBOVE, Directeur Exécutif de l’ONG-IJD et ses partenaires américains venus spécialement au Togo pour appuyer les actions de IJD.
Au cours des cérémonies, Pascal Edoh AGBOVE, a tout d’abord remercié les récipiendaires pour leur disponibilité et leur volonté de se rendre utiles au service de la nation. Il les a invités à faire bon usage des connaissances acquises et surtout leur engagement pour l’intérêt supérieur supérieur de la nation. Les récipiendaires ont été motivés à s »impliquer activement dans les initiatives de développement de leurs communautés en ayant un esprit patriotique et l’amour du prochain.

52594478_2201141826867375_2465868564335165440_n

 

Lancement officiel du club des bâtisseurs de la cité

Lancement officiel du club des bâtisseurs de la cité

Le Projet d’Appui à la Promotion de l’Education Citoyenne et Entrepreneuriale dans les Etablissements Scolaires du Togo ( PAPECEES-Togo) a connu son lancement officiel ce jeudi 21 février 2019 à Lomé dans l’enceinte du Lycée d’Adidogome sous le parrainage du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles. Ledit projet qui est initié par l’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) a pour but de promouvoir l’engagement citoyen et les valeurs entrepreneuriales (créativité, leadership, sens de responsabilité, autonomie et solidarité) auprès des élèves ds cours secondaires (lycées et collèges).52730292_2203094506672107_2174687756104499200_n
A travers ledit projet, les élèves seront dotés des habiletés, aptitudes et altitudes ainsi que du savoir et du savoir-faire nécessaires devant leur permettre de se prendre en charge et de contribuer au développement de leurs communautés et de leur pays.
Des élèves seront encadrés par des

professionnels à travers des *Clubs des Bâtisseurs de la Cité* qui sont de petites associations créés et gérées par les élèves eux-mêmes.

 

Ecole Citoyenne

Ecole Citoyenne

 

L’Ecole Citoyenne est un forum national citoyen organisé pour les jeunes traitants des thèmes éducatifs, économiques, délibératifs, ludiques et artistiques. Ce forum citoyen unique au Togo donne une occasion aux jeunes de s’informer, d’échanger et de débattre dans une atmosphère ludique et d’apprentissage. Conférence-débats, table-rondes, ateliers pratiques, soirées récréatives et plus encore sont au rendez-vous pour faire vivre aux participants une expérience citoyenne hors du commun.

L’Ecole Citoyenne réunit les jeunes, les institutions spécialisées dans le développement et les gouvernants autour des sujets d’actualités touchant plusieurs domaines à savoir : la citoyenneté, le Développement Durable, la Démocratie, l’Environnement, l’Economie, l’Emploi, la Décentralisation, la Vie associative, le Volontariat, le VIH/Sida,… afin de stimuler l’engagement citoyen chez la jeunesse.

LES OBJECTIFS DE L’ECOLE CITOYENNE

L’Ecole Citoyenne vise à stimuler l’intérêt des jeunes vis-à-vis des grands enjeux sociaux, économiques, politiques et culturels auxquels le monde en général  et le Togo en particulier sont confrontés.   Il s’agit spécifiquement de :

  • Transmettre aux jeunes des connaissances et des compétences nécessaires à l’exercice d’une citoyenneté active ;
  • Favoriser l’échange entre les décideurs de la société et les jeunes ;
  • Développer  l’esprit critique des jeunes afin qu’ils puissent mieux s’exprimer sur les questions qui les concernent ;
  • Encourager le développement de la personnalité civique des jeunes;
  • Favoriser l’intérêt des jeunes pour l’engagement social.

 

DESCRIPTIF DU FORUM

L’Ecole Citoyenne est organisée chaque année par l’ONG-IJD en collaboration avec les acteurs de la société civile, les acteurs du secteur public, les partenaires au développement, les médias, et les associations des jeunes. L’animation se fait à travers les méthodes ci-après :

Conférence-débats : Il s’agit des thèmes d’intérêt général qui sont présentés à tous les participants

Travaux en ateliers : Il s’agit des formations pratiques données aux participants.

Tables-rondes : Il s’agit des discussions menées entre les participants et les communicateurs pour recueillir l’avis des uns et des autres sur des thèmes d’actualité ;

Activités culturelles et récréatives: Il s’agit des jeux, des excursions, des activités musicales….

Actions humanitaires : Il s’agit de don de sang, d’aide aux orphelins, des opérations de salubrité publique.…

 

Les animateurs de l’Ecole Citoyenne

Durant une semaine, les jeunes sont encadrés par une équipe de spécialistes issus des ministères, des systèmes des Nations Unis et autres institutions internationales, des entreprises, de la société civile, des universités…

Le public visé par l’Ecole Citoyenne

L’Ecole Citoyenne est essentiellement organisée au profit des jeunes, des responsables d’associations et mouvements de jeunes. Les étudiants et les élèves sont les plus visés.

L’édition de 2010 a eu lieu du 09 au 13 août 2010 ( Rappport d’activité édition 2010.pdf  )

L’édition de 2011 a eu lieu du 09 au 13 août 2011 ( Rapport d’activité édition 2011.pdf  )

L’édition de 2012 a eu lieu du 20 au 24 août 2012 ( Rapport d’activité édition 2012.pdf  )